Le Bon Chrétien

Le bon chrétien est né de nouveau; cependant être un bon chrétien ne suffit pas. On reçoit la vie éternelle pour que notre vie soit féconde. On parle souvent de productivité dans les médias, quelle est la productivité pour un disciple de Christ?

Quand nous sommes touchés par la Parole de Dieu, qu’avons-nous à faire après? Dans la Bible, il y a plusieurs types de fruit:

  • Le fruit aliment,
  • Le fruit biologique (filiation)
  • Le fruit spirituel.

Le jour où l’on aura à rendre compte, on nous demandera compte pour le fruit que nous avions porté au cours de notre vie? Le fait que nous portons du fruit spirituel est la preuve que nous sommes des disciples véritables du Christ.

Nous étions des sarments sauvages jusqu’au jour ou nous avons trouvé le Seigneur. Nous sommes devenus des sarments du Fils de Dieu. Voilà pourquoi Dieu nous a choisis. Ainsi, nous nous aimons les uns les autres parce que nous avons été choisis et aimés.

Comment porte-on du bon fruit?

Pour avoir une vie féconde, il faut porter des racines et en prendre soin. (c.f. Jérémie 17:7-8)

Les racines sont le secret du bananier qui résiste à tout type d’intempéries. Les hommes justes résistent à la chaleur et la sécheresse comme les bananiers. Peut être que nous rencontrons des moments difficiles dans notre vie courante? Sommes-nous en train de faner? Sommes-nous en train d’abdiquer? Comment faire pour tenir? S’enraciner en Christ.  En effet, plus nous sommes enracinés en Christ et mieux nous pouvons absorber les richesses spirituelles que nous avons reçues en son nom. Nous devons donc prendre le temps nécessaire des méditations, des lectures bibliques et des prières. Soignons nos racines à la lumière de Parole de Dieu.

Mais pour soigner nos racines, il faut aussi déraciner toute mauvaise herbe.

Jésus nous présente toutes les mauvaises herbes dans la parabole du semeur: les plaisirs et les soucis de la vie, une fixation sur l’argent et la richesse. Quelles sont les mauvaises herbes dans notre vie? Les mauvaises herbes poussent toutes seules et plus vite que le fruit attendu. Si nous ne prenons pas le temps de soigner notre culture, les mauvaises herbes pousseront premièrement et étoufferont le fruit désiré. Si on néglige la méditation, la communion, la sanctification la prière alors on cultivera des mauvaises herbes.

Lorsque Dieu nous taille ce n’est pas simplement pour retrancher uniquement des choses mortes, il arrive aussi que Dieu retranche « des branches » que nous considérons comme fleuries. Cela peut être difficile à comprendre ou même douloureux mais c’est nécessaire pour porter plus de fruits. Quand on coupe les branches vives d’un rosier, la repousse est généralement plus féconde.

“ Dieu veut nous voir fécond, il veut que nous portions davantage de fruits ; il nous taille. Coopérons avec lui pour une correction productive.

Pasteur Albert KONGO

About admin